Hopital Rema : Réalisations du 1èr Semestre 2014

  I.  Les personnes soignées  Tab1.INDICATEURS 2014: PREMIER SEMESTRE INDICATEURS JANVIER FÉVRIER MARS AVRIL MAI JUIN TOTAL DU SEMESTRE Consultations curatives≥ 5 ans 612 317 532 565 637 570 3233 Consultations curatives <5 ans 700 179 310 354 341 340 2224 Transferts reçus 124 171 102 130 193 157   877   Journées d'hospitalisation ≥ 5 ans 1912 1350 1833 2090 2349 2511 12045 Journées d'hospitalisation <5 ans 804 738 821 624 689 1005 4681 Consultations curatives des femmes enceintes 69 35 26 4 0 30 37 197 Accouchements eutociques 7 13 6 16 27 18 87 Accouchements dystociques 26 24 12 25 21 21 129 Césariennes 25 7 19 22 27 23   123   Chirurgies majeures 85 95 81 75 90 48 474  Au cours du premier semestre 2014, nous avons soigné 6 467 malades dont 5 457 en consultation externe et 877 étaient transférés par les autres formations sanitaires. A part les consultations curatives, ceux qui ont fait le dépistage volontaire du VIH-SIDA sont au nombre de 721 et les femmes qui ont fait les consultations prénatales au nombre de 339. II. Les activités  de  planning  familial Les femmes qui ont bénéficié de nos services de planning familial sont au nombre de 246 dont : - 17 pour implants et dispositifs intra-utérins - 139 pour pilules et les injectables - 90 pour méthodes définitives (10 pour vasectomie et  80 pour ligature des trompes) III. Les formations  -  Formation des prestataires médicaux et paramédicaux en soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base (SONUB) : 4 sessions de formation     avec chacune 15 participants provenant de 6 provinces du Burundi (total de 60 prestataires formes) -  Formation des prestataires en ligature des trompes et vasectomies pour 6 provinces du Burundi (15 médecins, 14 infirmiers du bloc et 24                  conseillères) - Formation des prestataires en techniques orthopédiques : 32 prestataires- Formation en chirurgie gynécologique par voie vaginale : 3 médecins  - Formation des techniciens de laboratoire pour le dépistage du cancer du col de l’utérus par la cytologie en milieu liquide. IV.Projet de dépistage du cancer du col de l’utérus Le projet a démarré effectivement au mois de septembre 2013 avec l’acquisition du matériel de cytologie et la formation du personnel du laboratoire et des infirmières du service de gynéco-obstétrique sur l’inspection visuelle du col et des techniques de prélèvement.  Nous avons déjà fait, jusqu’au 31 Mai, 215 frottis parmi lesquels :                                                                                                                      - 13 cas positifs dont 5 ont été déjà opérés, 5 nécessitent d’autres investigations et 3 sont inopérables car au stade très avancé. - 16 infections et elles ont été traitées - 183 frottis normaux - 3 cas douteux seront refaits dans les mois prochains