Marguerite Barankitse à l'occasion de la Journée Mondiale des réfugiés 2020

" Aujourd’hui, le 20 Juin 2020, c’est la journée mondial des réfugiés.

Être réfugiés c’est une injustice extrême. C’est comme un enfant qui est séparé de sa maman,

Parce que une patrie est une maman, quand cette maman est à l’agonie et tu ne peux pas l’aider, c’est cette Souffrance que nous ressentons aujourd’hui.

Cependant nous gardons espoir,  nous avons de beaux exemples comme le peuple Rwandais qui a lutté pour sa patrie, les Arméniens qui ont lutter pour leur patrie, et tant d’autres qui ont lutter pour leur patries.

Nous nous indignons  mais nous nous engageons. "

La video - https://youtu.be/3rD70EGidxo